La rencontre


Ta rencontre me fait couler dans l’immensité de la vie

Je fonds dans le Mystère qui est beauté infinie

Ta grandeur m’ouvre à l’expansion de mon Être

Tu pousses mes limites au-delà des frontières

Au-delà de la finitude

Et pourtant tout est là

Dans ce point de rencontre

Où infiniment petit et infiniment grand se côtoient et forment le plus beau foyer

à ta majestuosité

Vertueux Maître de la création

Tu m’invites à révéler la splendeur de mon Être

Dont la signature ne peut naître que de ta plume

Qui pourrait résister à s’offrir à ce point dessiné ?

Il marque la fin de la phrase

Et pourtant

Là commence le début de l’histoire

Celle qui s’écrit dans le silence et tisse dans ma chair ton fil de lumière

Encre indélébile

Tu laisses en moi l’empreinte de la grâce